Que faire de la baisse des impôts de production ?

Acquérir une étiqueteuse industrielle avec la baise des impôts de production

Les impôts de production impactent directement le résultat et donc la capacité d’investissement sur la durée d’une société en particulier pour les entreprises industrielles.

Le plan de relance annoncé le 3 septembre 2020 prévoit une diminution notable des impôts de production en 2021*, ce qui permettra aux entreprises qui en ont les capacités financières d’investir davantage que ce qu’elles ne l’auraient fait en l’absence de cette mesure.

Une nouvelle question se pose donc pour celles-ci : Quel investissement faire avec la baisse des impôts de production ?

Si l’objectif d’une entreprise industrielle est de miser sur l’avenir en faisant à la fois des gains de productivité important tout en se souciant de la qualité de vie de ses employés, un investissement dans une étiqueteuse industrielle automatique en remplacement d’un travail manuel d’étiquetage fait partie des possibilités à envisager sérieusement.

Quels sont les avantages d’une étiqueteuse industrielle ?

Utiliser une étiqueteuse industrielle offre de nombreux avantages. Avant tout, compte tenu de sa rapidité, elle permet de faire un gain de temps important. En utilisant cet appareil, la pose des étiquettes sera plus facile et donc plus rapide. Ainsi, chaque employé pourra afficher une forte rentabilité.

Par ailleurs, utiliser un appareil de haute précision comme l’étiqueteuse industrielle permet d’obtenir un résultat vraiment optimal et de qualité. La pose de ces étiquettes va parfaire la finition des produits à distribuer.

Comment choisir votre étiqueteuse industrielle ?

Pour choisir le modèle adapté à votre ligne de production, il faut prendre en considération les éléments suivants :

  • Le mode de fonctionnement : automatique, semi-automatique, manuel.
  • La cadence : le nombre de produits étiquetés par heure ou minute.
  • La dimension des étiquettes.
  • La position (l’emplacement à étiqueter) : partie supérieure, inférieure, ou latérale du produit.

La forme de la surface à étiqueter peut aussi vous aider dans votre choix : si vos produits sont cylindriques ou coniques, l’étiqueteuse industrielle automatique de haut niveau de qualité sera un choix pertinent en raison de son dépôt d’étiquettes sans pli.

Pour des productions multiples en petites séries, un installateur de matériel expérimenté saura vous dire si un étiqueteuse industrielle automatique peut gérer vos différents produits et étiquettes ou s’il est recommandé d’opter pour une étiqueteuse plus simple (semi-automatique ou manuelle).

Enfin, dans le but de limiter les temps d’arrêt de la machine, il est nécessaire de vérifier que les différentes bobines d’étiquettes ainsi que les autres consommables de l’appareil se remplacent facilement.

Pourquoi choisir une étiqueteuse industrielle automatique ?

Simple et solide, facilement intégrée sur une ligne de production grâce à son encombrement réduit, l’étiqueteuse automatique est dotée d’un moteur (en général un moteur pas à pas), d’un petit clavier display pour l’affichage des fonctions de la machine et d’une carte électronique de commutation qui stabilise le courant d’entrée.

L’étiqueteuse automatique permet une pose constante, rapide et régulière d’étiquettes adhésives sur des produits conçus en grande série. Cette machine est donc idéale pour les applications industrielles à forte cadence. Ses avantages sont la robustesse et la simplicité de mise en œuvre. Elle nécessite également un entretien réduit, sans outil spécifique (la maintenance et le nettoyage des rouleaux d’entraînement du papier sont également simples et rapides à effectuer). De plus, elle s’intègre dans la chaîne de production. Les machines automatiques peuvent appliquer différents types d’étiquettes en même temps, elles disposent d’options de vérification qui garantissent que seules les bonnes étiquettes sont apposées sur les bons produits.

Son principal inconvénient reste sa grande spécificité d’utilisation, comparé aux étiqueteuses manuelles plus polyvalentes.

Avantages :

  • pose constante, rapide et régulière
  • très forte cadence
  • flexibilité dans le format d’étiquettes
  • simplicité de mise en œuvre

Prendre sans attendre de bonnes résolutions pour 2021

Dans le cas où cet article vous aurait convaincu de faire l’acquisition d’une étiqueteuse industrielle automatique, sachez qu’un installateur d’étiqueteuse industrielle professionnel a besoin d’un minimum de temps pour étudier votre projet, concevoir l’installation approprié et la livrer à un moment opportun. Inutile donc d’attendre 2021 pour le contacter…

Trouvez l’étiqueteuse industrielle automatique
qui vous fera gagner en productivité

* Mesures prises dans le cadre du plan de relance concernant les impôts de production :

Les impôts dits de production, déconnectés de la performance des entreprises, sont trop élevés en France et leur poids nuit à la compétitivité des entreprises et à l’attractivité du territoire. Le Gouvernement propose de les alléger de 10 Md€ par an dès le 1er janvier 2021.

La baisse des impôts de production repose sur la combinaison de trois mesures :
• la réduction de 50 % de la CVAE pour toutes les entreprises redevables de cet impôt, ce qui correspond à la suppression de la part régionale de cet impôt (- 7,25 Md€) ;
• une réduction de moitié des impôts fonciers des établissements industriels (EI) pour environ 32 000 entreprises exploitant 86 000 établissements (- 1,75 Md€ de TFPB et -1,54 Md€ de CFE) ;
• l’abaissement du taux de plafonnement de la CET en fonction de la valeur-ajoutée (PVA) qui serait ramené de 3 % à 2 % afin d’éviter que tout ou partie du gain pour les entreprises de la baisse de la CVAE et des impôts fonciers ne soit neutralisé par le plafonnement. La baisse du PVA est donc essentielle pour préserver les gains des entreprises et notamment celles du secteur industriel : les entreprises exploitant un établissement industriel représentant environ 75 % des sommes dégrevées au titre du PVA.

Prises dans leur ensemble, ces mesures aboutiraient à un allègement des impôts de production estimé à 10 Md€ par an (chiffres établis à partir des données 2018).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close